01 octobre

Nuit Blanche 2022

Gentilly, station des arts

Performance

🌔  Nuit Blanche : lancement de [ frasq ] #14 – Rencontre de la performance  🌖

Un parcours de performances, d’installations et exposition dans Gentilly de 19h à 22h30 /// au Générateur de 20h à minuit

Rendez-vous incontournable de début de saison, Nuit Blanche investit cette année de façon redoublée l’espace public de Gentilly et étend pour la première fois sa programmation artistique au-delà de ses frontières, direction Paris 13ème.

Mélanges, croisements, rencontres, télescopages improbables entre artistes et publics, l’expérience poétique, dès lors qu’elle se partage sans réserve, reste le fil conducteur de cette Nuit Blanche gentilléenne et métropolitaine.

Avec la participation de nouveaux partenaires : La Maison Doisneau, Le Lavoir Numérique et le Paris Université Club. La programmation artistique imaginée par le Générateur s’est cette année géographiquement étendue. Est-ce lié à un désir de créer une scène qui se voudrait sans limite ? À une façon de garder la capacité de se réinventer à chaque fois ? C’est avant tout l’occasion d’éprouver « le faire ensemble » et la mise en oeuvre de façon collective d’un événement d’envergure, accessible à toutes et à tous.

 

PROGRAMMATION AU GÉNÉRATEUR

Performances en continu tout au long de la soirée de 20h à minuit

Interrogeant notre rapport à l’intime, la programmation du Générateur détourne certaines actions quotidiennes comme écouter la radio dans sa voiture, s’habiller chaque matin. En mettant en place un dialogue subtil entre la présence des corps en mouvement et des concerts « encapsulés », Gabriel Hernandez et Cyril Leclerc questionnent nos liens avec nos sens, le temps et la matière. Ces actions pourtant opposées dans leur format, se transforment en une partition fluide et plonge le public dans un microcosme multi sensoriel, onirique et festif.

Pour clôturer la soirée un set de musique live entraîne le public à danser sur ce dancefloor et décor pseudo urbain !

· Bagnole

Conception et mise en scène : Cyril Leclerc
Musiciens et musiciennes : Bertrand Larrieu, Elsa Michaud, Neige, DJ Reine, Zaraz Wam Zagram et AC/DJ

Musique – Installation – Vidéo

Bagnole est une installation-concert live pour cinq voitures et autoradios. Les voitures, garées dans différents recoins du Générateur, créent une scénographie surréaliste, où le quotidien glisse vers un univers à la fois léger et étrange. Dans chaque voiture se déroule un concert live d’une vingtaine de minutes dédié à quelques spectateurs.
Un dispositif insolite et ludique qui permet une rencontre privilégiée et intimiste entre le public et un musicien. Comme coupés du temps, les cinq habitacles des véhicules de Bagnole favorisent une écoute attentive et privilégiée du son.

· À dire rien qu’être à quoi dire

Conception et mise en scène : Gabriel Hernandez
Avec Antoine Beaujoin, Séléna Boisjoly, Magdalena Bukowiec, Pascal Delabouglise, Sophia El Mokhtar, Claire Faugoin, Jehane Hamm, Renyan Liu, Christine Loiseau

Performance collective

Conçue pour un nombre illimité d’interprètes, la performance se déploie par vagues et de façon aléatoire au milieu des 5 véhicules de l’installation de Cyril Leclerc « Bagnole ».

En suivant rigoureusement et à son propre rythme les instructions d’une partition imaginée par Gabriel Hernandez, chaque performeur enfile, ôte, accumule vêtements de manière inattendue et parfois absurde. Ils modifient leur fonction initiale qui est de couvrir le corps, le cacher, le protéger, le parer.
Une façon pour l’auteur de déjouer les codes d’une action banale qui pourtant est commune à toutes et tous chaque jour.
La performance prend fin lorsque chaque interprète est impeccablement vêtu.

PROGRAMMATION DANS GENTILLY 

Performances en continu de 19h à 22h30

Parvis et hall de la Médiathèque
3 rue de la Division du Général Leclerc

· Réciprocals 

Ensemble /K/inêtikos
Avec Marcos Arriola, Léa Bridarolli, Sijia Chen, Pauline Colemard, Pavel Danko, Eléonore Dugué et Eneas Vaca Bualo
Performance – Danse – Création textile

Bande sonore : Dj Reïne

Vêtus des créations textiles du plasticien Bernard Bousquet, les six danseurs occupent le parvis de la médiathèque avec une proposition chorégraphique flamboyante qui interroge l’architecture du lieu. Pendant trois heures le préau de la médiathèque devient leur terrain d’expérimentations.
Les corps chorégraphiés se rapprochent, se séparent pour mieux fusionner et s’offrir au regard des gentilléens.
Chaque artiste revendique une liberté de son geste et de ses mouvements. L’art devient une fête.

· Cabinet Racine

Elizabeth Saint-Jalmes
Arts plastiques

Dans le cadre de sa résidence d’arts plastiques Se Planter Là, Elizabeth Saint-Jalmes active depuis plusieurs mois dans Gentilly, un atelier de céramique mobile qu’elle a appelé Cabinet Racine.
Une table et deux chaises deviennent prétextes à venir la rencontrer et à découvrir sa pratique. Sur le parvis de la médiathèque, elle va aborder le public de la Nuit Blanche et mettra en formes leurs paroles et leurs récits par le modelage de la terre. Se Planter Là est une résidence artistique de sept mois qui aboutira à un temps d’exposition au Générateur en novembre 2022.

Une action financée par la région Ile de France et la ville de Gentilly.

Maison Doisneau
1 rue de la Division du Général Leclerc 

· T’es pas folle 

Jeanne Susplugas
Avec Bruno Coulon, Nadine Delannoy, Gaëlle Trimardeau
Performance

Cette performance aborde les thèmes de la manipulation, de la perversion, des violences intrafamiliales et du groupe de parole comme moyen pour sortir de l’emprise et du cycle de la violence.
De façon transposée Jeanne Susplugas met l’accent ici sur la double peine, celle de la justice qui légitime la violence. Cinq marionnettistes vêtus de noir vont animer des pantins au rythme de la parole de quatre femmes et d’une psychologue (groupe de parole préalablement enregistré).

19h30 / 20h / 20h30 / 21h

Entrée sur inscription sur place le jour même ou en amont par mail via > production@legenerateur.com

Service culturel de Gentilly
58 av Raspail 

· Chrysalide, devenir paysage

Gaëlle Villedary
Exposition, Performance

Visite de l’exposition : 19h – 22h30
Performance : 20h
Un matelas, une bassine de graines d’ormes du printemps de Gentilly, des œufs.
Pendant la Nuit blanche, Gaëlle Villedary se rêve chrysalide et se confectionne une peau d’écailles de graines collées à même la peau.

Dans le cadre de l’exposition « la fleur demeure toujours dans l’amande » à découvrir du 16 septembre au 16 décembre 2022. 

Lavotronic
33 rue Charles Frérot  

· Avalanches Incandescentes

Deed Julius & Fame Fatale*
Performance

Dans l’enceinte du LavaTronic, le performeur Deed Julius, spécialiste de la performance inclassable, ambiguë et flamboyante, vous attend pour une expérience sonore, visuelle et sociale inédite.
Une soirée dédiée aux éruptions sonores et aux surgissements pendant laquelle l’artiste, baigné dans le magma sonore de Fame Fatale, va tenter de devenir un volcan humain tout en sublimant de façon concrète un lieu fonctionnel.

*FAME FATALE est un groupe d’Art Brut Noise qui tient à garder son anonymat.

Le Lavoir Numérique
4, rue de Freiberg

· Atmos

Octave Courtin
Art sonore – Installation

L’artiste sonore investit la salle de cinéma du Lavoir numérique et présente une installation à la lisière entre le champ des arts plastiques et de la musique. Avec la création d’objets sonores, à la fois instruments de musique et installations, il développe un univers « machinico-organique » dans lequel l’eau, l’air et son corps produisent une musique atmosphérique. Sur des temporalités étirées, on y verra des ballons géants qui alimentent en air des morceaux d’accordéon, ou des vases communicants, desquels tombent des gouttes qui font résonner divers objets et produisent des rythmes répétitifs. 

· Écoutons la ville

Federico Rodriguez Jimenez
Balades sonores dans Gentilly

Nombres de participants par balade : 10-15 personnes

À travers son dispositif de balades sonores, le musicien Federico Rodriguez-Jimenez propose au public de la Nuit blanche de découvrir de façon originale Gentilly et tous les lieux de la ville engagés dans l’événement. Par groupe de dix personnes, chaque participant muni d’un dictaphone numérique et d’un casque (fournis par l’artiste), est invité à tendre l’oreille vers les sons et les rythmes générés par la ville. Comme une extension du corps, ces outils permettent d’entendre des univers sonores insoupçonnés et de percevoir l’espace public qui nous entoure autrement.

Pour y participer :
Départ des balades sonores du PUC Social Club à 19h. Départ du Lavoir numérique à 20h15 et 21h30 (17 avenue Pierre de Coubertin 75013 Paris)
Durée de chaque balade : 50mn

Participation sur inscription sur place le jour même ou en amont par mail via > production@legenerateur.com

INFOS PRATIQUES

〓 Date & Horaire 〓

Samedi 1 octobre 2022 de 19h à minuit

〓 Tarif 〓

Entrée libre

Accueil MENU
Facebook Instagram Vimeo Twitter Flickr