04 > 25 avril 2020

ZOOM your [ frasq ], les performances confinées chaque samedi !

Le rendez-vous de la performance en ligne

Performance

Face au confinement, l’action artistique s’organise !
Pour ce mois d’avril, l’équipe du Générateur et ses artistes vous présentent une édition spéciale de Show your [ frasq ] rebaptisée pour l’occasion ZOOM your [ frasq ] !
ZOOM ? C’est cette application de vidéoconférence qui permet d’accueillir jusqu’à 100 participant.e.s en simultané.
Les visiteurs.ses peuvent avoir une vision d’ensemble, zoomer sur une performance, ou encore se déplacer d’une performance à l’autre, au plus proche de l’expérience réelle.
Si vous souhaitez prendre part à l’aventure en tant que spectateur.rice.s, merci d’envoyer un mail à lea.egrelon@legenerateur.com avec pour objet « ZYF ».

Nouveautés pour une expérience améliorée :
– Le micro sera coupé par défaut pour tous les connectés et seul.e.s les artistes y auront accès.
– Pour visiteur.se.s et artistes : vous pouvez cacher les cases grises (participant.e.s sans vidéo), en cliquant sur les 3 points bleus de n’importe quelle case grise et sélectionner « cacher les participants sans vidéo »<< avec pour seule consigne la désactivation du son de votre micro ! (mode muet).

 

〓 A PROPOS DE SHOW YOUR | FRASQ ] 〓
Show your [ frasq ] est un rendez-vous “ultra-vivant“ dédié à la performance qui réunit danseurs, comédiens, circassiens, musiciens et plasticiens.
Show your [ frasq ] est un biotope dans lequel évolue un collectif d’artistes prêt à mettre à l’épreuve sa pratique, son savoir-faire – et surtout – son savoir-non-faire. Au cœur de cet écosystème créatif, les frontières entre œuvres, public et artistes s’évanouissent pour donner vie à un dialogue nouveau, loin des conventions.
Show your [ frasq ] s’apparente à une ère de jeux, une cour de récré, un terrain vague, une foire du trône ou un carrefour sans code de la route… C’est un temps privilégié pour se lancer à plusieurs, sans filet, dans une nacelle hors du temps !

 

〓 LES ARTISTES 〓

Anne DREYFUS, Bernard Bousquet Clémence BAUBANT, Mickaël BERDUGO, Sonia CODHANT, Jade COLLET, Paola DANIELE, Sophia EL MOKHTAR, Claire FAUGOUIN, Agathe HERRY, Baptiste JOXE, Deed JULIUS, Laurent MELON, Emilie MOUTSIS, Marc PLANCEON, Ariel PY, Mathilde RANCE, Jean-François REY, Catherine URSIN, Eneas Vaca Bualo, Ariane ZARMANTI.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

〓 MANIFESTE ZOOM YOUR [ FRASQ ] PAR EMILIE MOUTSIS 

Pourquoi nous choisissons de performer malgré tout ?

À l’heure du confinement, à l’heure où l’offre culturelle gratuite se multiplie sur les réseaux, les artistes vivants plongent encore un peu plus dans la précarité.

Nous, artistes contemporains à l’ère du capitalisme tardif, sommes une catégorie professionnelle précaire et instable. Nous payons chaque jour le choix de notre liberté et notre rémunération reste trop souvent optionnelle, étant donné que nous sommes réputé·e·s apprécier la visibilité qui, c’est bien connu, remplace avantageusement l’argent.

Avant le confinement, nous avions un rendez-vous régulier au Générateur à Gentilly : Show your [ frasq ], une scène multiple, partagée entre performeur·ses et visiteur·ses, un moment de propositions performatives semblables à ce que pourrait être une voiture lancée sans phare la nuit sur l’autoroute. Immense plateau vierge au sein duquel nous avons droit à l’errance, à l’erreur, Le Générateur est un espace d’art associatif à l’économie fragile. L’entrée est à prix libre et l’équipe paye autant que possible les artistes qui viennent s’y produire.

Et puis nous voici confiné·es.

Show your [ frasq ] devient Zoom your [ frasq ]. Notre rendez-vous physique devient virtuel. Nous faisons le choix de continuer à performer ensemble, devant un public, parfois avec le public. Nous faisons le choix de détourner les outils numériques liés au télétravail en entreprises et de les faire nôtres, de les rendre artistiques, incertains, cacophoniques.

Nous faisons aussi le choix de trouver une économie qui nous soit propre puisqu’il est évident que notre condition ne sera prise en charge ni par le ministère de la Culture, ni par les collectivités territoriales, ni par Bercy…

Nous continuons à tracer nos trajectoires, nous continuons à envahir l’espace public avec nos idées, nos images, nos revendications. Cela fait longtemps que nous vivons avec des moyens restreints, nous venons en quelque sorte du futur et nous savons qu’il nous faut s’organiser pour un monde collectif.

Rejoignez-nous et performons ensemble dès aujourd’hui pour une sortie de crise qui soit aussi un changement de cap !

– Emilie MOUTSIS

 

〓 RETOUR SUR LA PREMIÈRE DE ZOOM YOUR [ FRASQ ] SAMEDI 28 MARS par Guy Degeorges 〓

Fenêtres sur cour

Depuis 10 jours on se parle tous par écrans- familles, amis, processionnels, étudiants- ce soir la performance se trouve un chemin là dedans, et fait la nique au confinement. Ose. Rendez-vous sur ZOOM dans un Générateur virtuel, qui agrège en mosaïque les espaces personnels des performeurs chez eux.
Évidemment au début ça balbutie -et tant pis- ça cafouille, chacun dans son coin, distancié. Les règles sont à réinventer avant de les enfreindre: belle confusion, avec la voix des spectateurs qui ont oublié de couper le micro. Tous réduits en cadre fixe et en deux dimensions, comme au début du cinéma, comme nos vies en ce moment.
L’espace virtuel s’organise, une quinzaine de petites fenêtres s’ouvrent pour qu’on s’y engouffre. On dirait la façade d’un immeuble, rideaux ouverts sur autant de scènes vivantes. On réagit à ces invitations, et l’on zoome d’écran en écran comme on arpenterait la salle du Générateur pour s’approcher d’une performance ou d’une autre. Propositions bavardes ou laconiques, visions inexpliquées, belles, loufoques, dans les salons, chambres, couloirs, escaliers ou salles de bain, sans dessus-dessous. Chants, dessins, corps immobiles ou en mouvement. Ou juste le regard attentif de spectateurs dont la camera est allumée. Tous unis par la volonté de ne pas renoncer.
On sourit. Et le moment est aussi émouvant à la mesure de ce qui manque, à la mesure de la frustration de ne pas pouvoir plus s’approcher, une promesse d’après.

– Guy DEGEORGES

INFOS PRATIQUES

〓 Dates & Horaires 〓
Tous les samedis du mois d’avril • 21h

 Facebook 

 

 

 

Accueil MENU
Facebook Instagram Vimeo Twitter Flickr