07 décembre 2018

VISION’R FESTIVAL • 12ème édition

Rencontre de la performance audiovisuelle

Performance audiovisuelle, VJ

Cette 12ème édition de Vision’R interroge l’image live au sein de la surprise de l’événement même, l’étonnement qui surgit in situ.

Ces émergences ne peuvent passer que par des images dites « faibles », des images qui n’ont pas encore atteint leur « statut » d’image. Ces presque images, images sans images (ni image ni non-image) sont comme les lucioles de Pasolini, éclairant tel un incendie qui n’en met pas plein les yeux.
Ces images sont esthétiquement faibles afin d’être artistiquement fortes !

Ces images sont un antidote aux spectacles de la mondialisation, de la technologie pour elle-même, de la HD et autres augmentations issues des sphères scientifiques et militaires.
Ces images dites faibles sont en vérité puissantes, images minoritaires donc profanes, opératoires.
Ce phénomène est à la fois à l’intérieur des cultures populaires, de tous les arts de masse et mass-médiatiques, vers une démocratie de toutes les singularisations dé-subjectivantes, de toutes les désidentifications à l’ère du big data.

► AUBADJA

Waves est une performance audiovisuelle multi-écrans obliques questionnant les thématiques environnementales et corporelles. Reliée aux données climatiques de la NASA telles que la fonte des glaces, la pollution de l’air et les tremblements de terre, le live évolue en fonction des expérimentations sonores et visuelles et des données en temps réel. (texte de laforetelectrique.com)
Plus d’infos : http://aubadja.com

► chdh
Depuis une quinzaine d’années, le collectif chdh étudie les relations images / sons en créant des synthétiseurs algorithmiques sonores et visuels. À la recherche d’une radicalité synesthésique, leurs performances hypnotiques travaillent sur les mouvements conjoints entre image et son et appartiennent autant au cinéma expérimental dans la forme utilisée qu’à la musique improvisée dans la manière où elles sont jouées.
Dans leur nouvelle performance Deciban, des formes sonores et visuelles 
émergent à partir d’un bruit semblable à la «neige» des anciens téléviseurs analogiques. Cette matière hypnotique, accompagnée de son alter ego sonore, est mise en mouvement pour acquérir une structure, une topologie, des motifs. Le public se perd dans la perception de cet univers riche en illusions dans lequel les phénomènes sont noyés : le bruit est l’information. Travail en cours de développement.
Plus d’infos : http://chdh.net

 

Visuel © Aubadja

INFOS PRATIQUES

〓 Tarif unique à 8€ 〓

Billetterie en ligne

Accueil MENU
Facebook Instagram Vimeo Twitter Flickr