21 octobre

Vidéosurveillance, sur-prise du visible

Arts numériques, Concert, Performance

En tant que lieu partenaire et voisin, Le Lavoir Numérique s’associe au Générateur pour l’inauguration de son exposition « Vidéosurveillance, sur-prise du visible » présentée du 21 octobre 2021 au 9 janvier 2022. Une occasion pour quelques-uns des artistes de l’exposition et son curator Laurent Carlier, de donner libre cours à leurs talents de performers-musiciens dans un espace spécifiquement dédié aux arts vivants.

 

  • Amesys vs. Habiter le bruit
    Somaticae & Laurent Carlier
    Concert Audiovisuel

« Habiter le bruit c’est vivre avec le trouble de la surveillance. Vivre avec le bruit est une manière d’apprivoiser les spectres à la limite du perceptible, où la surveillance est obsolète ».

Sous son pseudo Somaticae, Amédée De Murcia explore des excursions rythmiques emplies de cassures et prises dans un frémissant bain de saturations et de larsens. La réalisation de son disque a été inspirée par – et est dédiée à – Amesys, société française responsable des technologies logicielles de surveillance utilisées par plusieurs dictatures à travers le monde. Laurent Carlier – créateur de Vision’R VJ Festival et curator de l’exposition Vidéosurveillance, sur-prise du visible – s’engage à ses côtés, le temps du concert, avec une création VJ réalisée en direct.

 

  • M Δ G N Δ
    Annabelle Playe, Cassandre Muñoz, Alexandra Radulescu, Nadia Ratsimandresy
    Musique – Danse – Lumière – Vidéo

De l’électricité au corps à la mise en abîme des musiques électroniques, 3 créatrices au plateau manient ondes et fréquences entre foudroiement, électrocution et transe. Puissantes, ces sorcières-sœurs électrisent les codes du concert, déployant de nouveaux espaces d’écoute.

M Δ G N Δ est un projet musical dans lequel danse, lumière et vidéo sont intégrées au processus de composition.

M Δ G N Δ s’articule autour du thème de l’électricité et plus largement du magnétisme : circulation des fluides et passages vers des mondes phénoménaux ou invisibles. Orages, décharges cosmiques : comment ces phénomènes nous permettent-ils de transcender notre finitude ?

 

Annabelle Playe – Conception et live électronique
Cassandre Muñoz – Chorégraphie et interprétation
Alexandra Radulescu – Visuels live
Nadia Ratsimandresy – Ondes Martenot
Rima Ben-Brahim : Création Lumière
Samuel Herbreteau : Régie Générale
Margot Dusé : Costumes
Marcela Santander Corvalàn : Collaboration chorégraphique, regard
Franck Vigroux : Collaboration musicale, regard
Marjolaine Casteigt : Documentation sonore, ville de Détroit

En partenariat avec le Théâtre de la Maison du Peuple, du Théâtre de Bagnols-les-Bains et du Service Culturel de la Ville de Mende.
Avec les soutiens financiers de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie, de la Région Occitanie, du Département Lozère et de la SACEM.

 

Une soirée en partenariat avec Le Lavoir Numérique dans le cadre de NEMO – Biennale Internationale des arts numériques de la Région Île-de-France, organisée par le CENTQUATRE-PARIS

INFOS PRATIQUES

〓 Date & Horaire 〓

Jeudi 21 octobre à 20h30

〓 Tarif 〓

5€

Je réserve

Accueil MENU
Facebook Instagram Vimeo Twitter Flickr