02 octobre

Nuit Blanche

30 artistes au Générateur et dans Gentilly

Performance

🌔  Nuit Blanche : lancement de [ frasq ] #13 – Rencontre de la performance  🌖

Un parcours de performance, d’installation et d’exposition dans Gentilly de 19h à 22h30 /// au Générateur de 20h à minuit

Pour la première fois, Nuit Blanche investit l’espace public de Gentilly.
Sous forme d’un parcours, plusieurs acteurs culturels de la ville se joignent cette année au Générateur et présentent un florilège de propositions artistiques axé sur la performance, les arts vivants, les arts plastiques et les arts numériques.
Que ce soit derrière la vitrine d’un commerce, au milieu des tables du Petit Vouvray ou sur la façade du Lavoir Numérique, les artistes s’emparent de la ville et font surgir une série d’actions poétiques détonantes, une façon d’inviter chaque passant à poser un autre regard sur la cité.

 

Avec Paul Arvenne, Mathilde Bellin, Mickaël Berdugo, Magdalena Bournot, Bernard Bousquet, Lea Bridarolli, Antoine Charneau, Sijia Chen, Pauline Colemard, Christine Coste, Noémie Cuérel, DJ Reïne, Éléonore Dugué, Sophia El Mokhtar, Claire Faugouin, Teodora Fornari, HBT, Emily Holmes, Sonia Kuipers, Cécile Lassonde, Cyril Leclerc, Laurent Melon, Timothée Nay, David Noir, Thalia Pigier, David Ramalho, Clotilde Salmon, Catherine Ursin, Eneas Vaca Bualo

 

🦸🏼‍♀️ Une programmation artistique conçue par Le Générateur dans le respect des mesures sanitaires en vigueur.
🤖 Accès aux espaces intérieurs sur présentation du pass sanitaire.

Nuit Blanche est une initiative de la Ville de Paris, co-organisée avec la Métropole du Grand Paris.

∙ • ► Livret de 16 pages à télécharger

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PROGRAMMATION AU GÉNÉRATEUR

Performances en continu tout au long de la soirée de 20h à minuit

  • L’extravagant défilé de la performance

Performance collective

Sur un long podium, une kyrielle d’artistes et de participants s’emparent pendant quelques heures d’un format spectaculaire, celui du défilé de mode.

Un objectif : faire sauter les codes de ce mode de représentation avec humour, fantaisie, extravagance !

Performance, danse, chanson vont surgir alors sous forme de tableaux vivants insolites et inédits.

Ce déplacement non-stop de figures aux styles et contenus multiples, brasse avec légèreté et dérision les images qui collent au Catwalk d’une Fashion Week : narcissisme, glamour, paillettes mais aussi raffinement, élégance, folie créative.

L’extravagant défilé de la performance est l’occasion de présenter trois collections de vêtements originaux créés par les artistes Elizabeth Saint-Jalmes, Bernard Bousquet et Sophia El Mokhtar.

Un set de musique live transforme la fin de soirée en dancefloor ouvert à tous.

Performance
Deed Julius, DJ Reïne, Ensemble /K/inêtikos – Léa Bridarolli, Sijia Chen, Pauline Colemard, Éléonore Dugué, Teodora Fornari, Eneas Vaca Bualo -, Sophia El Mokhtar, Famapoil, Barbara Gay, Georges Henri-Guedj, HBT, Elizabeth Saint-Jalmes…+ une vingtaine de participant·e·s et ami·e·s.

Création originale de vêtements
Front Jaune – Elizabeth Saint-Jalmes
Painted B. – Bernard Bousquet
La Bambina – Sophia El Moktar

Musique Live
HBT, DJ Reïne

Installation peinture
Bernard Bousquet

Mise en scène
Anne Dreyfus

PROGRAMMATION DU GÉNÉRATEUR AU SERVICE CULTUREL EN PASSANT PAR LE LAVOIR NUMÉRIQUE

Performances en continu de 19h à 22h30

Pour la première fois, Nuit Blanche investit l’espace public de Gentilly.

Sous forme d’un parcours, plusieurs acteurs culturels de la ville se joignent cette année au Générateur et présentent un florilège de propositions artistiques axé sur la performance, les arts vivants, les arts plastiques et les arts numériques, une façon d’inviter chaque passant à poser un autre regard sur la ville. Que ce soit derrière la vitrine d’un commerce, au milieu des tables du Petit Vouvray ou sur la façade du Lavoir Numérique, attendons-nous à voir fuser une série d’actions poétiques improbables guidées par le goût du jeu propre aux artistes de la performance.

  • Souffles, Métamorphose#8

Catherine Ursin et Christine Coste

Musique live : Nikola Kapetanovik
Performance – Arts plastiques – Installation – Musique

La Vitrine du 17
17, rue Charles Frérot

Accompagnées en direct par le musicien Niko Kapetanovich, les deux performeuses-plasticiennes s’emparent d’une vitrine située en face du Générateur. A l’aide d’outils primaires et avec de la terre, elles se risquent sur la frontière de plusieurs territoires en chorégraphiant à la barbotine noire et blanche une succession de tableaux éphémères. De cette surface transparente jaillissent des volumes issus d’une mémoire intime et préhistorique. Du chaos à la forme, de l’abstraction à la figuration, du blanc au noir, le public devient complice de la rencontre de ces différents univers.

  • Lessive Night

Mickaël Berdugo
Performance – Poésie

Lavomatique « Lavotronic »
33, rue Charles Frérot

Sur le pas de la porte ou la tête dans une machine à laver, les mots du poète Mickaël Berdugo fusent avec humour, dans un tourbillon d’actions burlesques. Entre surréalisme, absurdité, dérision et quelque chose de plus intime en guise de savon liquide, préparons-nous à partager une lessive qui décape !

Danse du lavomatic
Des danses lunaires
Dans un lavomatic.
Des creux de poésie
Et du chant
Qui atteindra
La ville
De Gentilly.
Les oiseaux
Tombent
Dans le ciel
Immense.
Du linge
Que l’on presse
Pour avoir de l’eau
Dans l’ombre
D’une planète.
Une voix
Qui porte
Le malheur
Et le bonheur
De vivre.
Une langue
Qui se sert
A boire
Et un soleil
Qui illumine
Qu’une fine
Partie
Du poème.
Le lavomatic
Se change
En ours
Mal léché.
On court
À notre perte
En attrapant
Une chaise,
On y célèbre
Un mariage.
Des ongles
Sismiques
Font trembler
Les corps.
Tremper
Sa dent
Dans du lait.
Gentilly,
J’arrive
Comme un plat
En sauce.
Les anges
Pensent
Beaucoup
De choses.
L’esprit
Qui monte
Au cerveau
Et descend
Jusqu’au
Pied.
Être sombre
Comme un hérisson
Et vert
Comme un Dieu.

(…)

Mickaël Berdugo

  • Pschitt !

Claire Faugouin
Performance – Théâtre

Le Petit Vouvray
59, rue Charles Frérot

Au milieu des tables d’un lieu incontournable de la petite restauration gentilléenne, la performeuse Claire Faugouin, fidèle à son audace et à son goût prononcé pour le dialogue, va éprouver de façon ludique et décalée les limites de l’ivresse. Une soirée accompagnée généreusement par Véro, l’hôte de ce lieu qui prépare pour l’occasion quelques tapas « Nuit Blanche ».

Une femme traverse le vide
Ivre
de joie.
Pschitt!
Tourbillon de mousse
Magie.
Une femme parmi la foule
Ivre
d’amour
Pschitt!
Envol de bouchon.
Douceur.
Une femme invente des rituels
D’ivresse
collective
avec
ou sans
vin.
Le nez rouge.

  • Le Soleil de minuit

Thalia Pigier

Avec Cécile Lassonde et David Ramalho
Performance – Danse

Parvis et hall de la médiathèque
3, rue de la Division du Général Leclerc

Devant la médiathèque dansent des êtres auréolés de Soleil ; la nuit prend des couleurs, elle ouvre des portes, mais une nuit ensoleillée, est-ce encore la nuit ? Et ce galop qui se rapproche ? Que faut-il fuir ce soir ? Vers où s’élancer ce soir ? De quel côté poindra le soleil ? Demain n’est que la promesse d’aujourd’hui de ne point s’assombrir.

Entre apparition et disparition, des êtres mixtes dansent sur les vestiges d’un ancien temple, il s’agit de réveiller la bête endormie, de réveiller l’histoire engloutie.

 

  • Abri trou

Elizabeth Saint-Jalmes
Espace manifeste – Environnement plastique à activer

Avec Mathilde Baure, Clémence Bucher
Lumière : Cyril Leclerc

Parvis du Service culturel
58, avenue Raspail

Trônant majestueusement devant le Service Culturel ABRI TROU s’apparente à un vaste corps dans lequel le public est invité à entrer.

Elizabeth Saint-Jalmes a imaginé ici une œuvre d’art précaire, un espace gonflable géant immersif comme un théâtre de jeux et de possibles. Pour chaque visiteur, c’est le début d’une expérience physique unique et la découverte de nombreux jeux ou PPCU – Protocoles Précaires de Création Urgente – proposés par l’artiste et ses complices : Zooperforapie, Tactilographie et Performatologie.

 

  • Ce qui m’est chair 

Isabelle Bisson Mauduit

Exposition – Visite nocturne avec lecture et récital à cordes
Avec Brigit Ber, Nadja Berruyer, Gisèle Bonin, Hélène Caperna, Rose-Marie Crespin, Caroline Escaich, Marc Janaszek, Rieko Koga, Pascale Sablonnières, Gemma Sheden, Evelyne Tropéa, François Weil.

Service culturel
58, avenue Raspail

Isabel Bisson Mauduit, brode, photographie, sculpte et a un grand intérêt pour les cabinets de curiosité. Dans cette chambre des Merveilles, l’artiste nous fait découvrir un univers insolite et intrigant : pierres mobiles, pages de poussière, becs de pierre, lichens brodés… Quelques vanités cyanotypes, un nombril en brique, des os palimpsestes ou encore des os imaginaires.

 

  • Minitone, pixels et néons

Laurent Melon
Scoopitone projeté sur la façade led du Lavoir Numérique

Le Lavoir Numérique
4, rue de Freiberg

Avant le Web, la France a connu le minitel. Longuement et faussement présenté comme une impasse industrielle, le French minitel a non seulement préparé et éduqué toute une génération aux logiques de l’interconnexion mais il a aussi plongé cette même génération dans une esthétique techno pop aujourd’hui largement reconsidérée.

Pour clôturer la première Séquence du Lavoir Numérique consacrée aux 31 ans du Web, Laurent Melon rend hommage au proto-web via une création originale projetée sur sa façade Led géante. Il propose un nouveau Scoopitone, façon clip punk-rock déjanté qui puise avec jubilation dans les origines des jukeboxes animés des sixties.

 

INFOS PRATIQUES

〓 Date & Horaire 〓

Samedi 2 octobre 2021 de 19h à minuit

〓 Tarif 〓

Entrée libre

Facebook

∙ • ► Communiqué de presse (9 pages)

 

 

 

 

 

 

 

 

 


∙ • ►
Livret Nuit Blanche (16 pages)

 

 

 

 

 

 

 

 

 


∙ • ►
Livret [ frasq ]#13 – Rencontre de la performance (32 pages)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accueil MENU
Facebook Instagram Vimeo Twitter Flickr