06 mars

La fin des jours, le jour de toute fin + Micro-événement n°51

Catherine FROMENT + Tsuneko TANIUCHI

Performance, Théâtre

■ La fin des jours, le jour de toute fin – Catherine FROMENT
> 20h

Accompagnée par la musicienne Aline Loustalot (live électroacoustique), Catherine Froment traverse devant nous des espaces, celui de la cité qui l’entoure, celui de son monde intérieur. Malgré de multiples tentatives de dissimulations, comme happée par l’extérieur, la performeuse décide finalement de quitter sa maison et se met à marcher sans fin…

« Au départ, je me suis dissimulée sous un lit. Puis sous les meubles que je me faisais tomber dessus, la commode, un miroir, l’armoire. C’est très complexe de faire tomber toutes ces choses sur soi sans se faire mal. Maintenant je me dissimule à visage découvert. La seule chose que je ne suis pas encore arrivée à dissimuler, ce sont les émotions qui montent brusquement en moi et que je n’arrive pas à contenir ». Catherine Froment

Jeudi 5 mars à 15h : représentation de la performance à l’attention des professionnels / Réservation par mail recommandée à : lea.egrelon@legenerateur.com

Auteure, Performer : Catherine Froment / Musique : Aline Loustalot / Regard extérieur : Séverine Astel / Conseils dramaturgiques : Isabelle Luccioni, Taïcyr Fadel
Création Lumière : Guillaume Herrmann / Collaboration Costume : Sohuta / Diffusion : Thierry Gourmelen [ thierry.lagalerie@gmail.com ]

Production : Dans le sens opposé
Soutiens : DRAC Occitanie, Région Occitanie, Ville Toulouse, Conseil Général Haute-Garonne, Le Générateur Gentilly, Mains d’œuvres Saint-Ouen, le Théâtre Garonne Toulouse, cie La Part manquante.

■ Micro-événement n°51 – Tsuneko TANIUCHI
> 21h30

Comme pour le « Micro-événement n°50 /Mon corps est politique », présenté au Générateur en 2019, Tsuneko Taniuchi convoque à nouveau le corps des participants et en fait un lieu de résistance et de combat : le corps comme subjectivité.

L’artiste met en scène des mouvements politiques et sociaux avec la présence et des actions de plusieurs participant·e·s issu·e·s de différentes origines et dont les corps et les mouvements diffèrent les uns des autres. Que ce soit dans leurs vies réelles ou dans un lieu artistique, ces performeurs.euses font face au nationalisme, au machisme, au fascisme et au néolibéralisme de notre société. Gestes, paroles, leurs corps sont leur seule défense.

Lors de la 1ère édition de [ frasq ] en 2009, Tsuneko Taniuchi présentait Micro-événement n°37

Concept et direction : Tsuneko Taniuchi
Performeurs : Stan Briche, Mariama Dieng, Shahrzad Fathi, Yannick Gourvil, Emily Holmes, Elena Marshall, Aliénor de Mezamat. Ruthy Scetbon.

 

📸 Catherine Froment, résidence 2019 au Générateur © Lea Dasenka

INFOS PRATIQUES

〓 Dates & Horaires 〓

Vendredi 6 mars à 20h

〓 Tarifs 〓

TR : 8€* / TP : 12€

*intermittents, étudiants, demandeurs d’emploi

Facebook 

Billetterie en ligne 

Communiqué de presse 

Accueil MENU
Facebook Instagram Vimeo Twitter Flickr