07 décembre

HUIT ALPES

Jacques Perconte

Art vidéo, Musique

La nature est là dans toute sa puissance, et l’homme imagine qu’il peut négocier sa place…Jacques Perconte

Place à trois pièces musicales et audiovisuelles pour un voyage onirique à travers les Alpes.

 

Ouverture
Othman Louati – composition, claviers et électronique –

Sept Alpes 28-20’
Othman Louati – composition, claviers et électronique –
Noé Nillni – trompette –
Jacques Perconte – image –

The Eight Alps 40-50‘
Jacques Perconte – électronique et image

 

En partenariat avec NEMO, Biennale internationale des arts numériques 2019-2020.

 

JACQUES PERCONTE

Même s’il est reconnu comme l’un des pionniers français de l’art sur internet, c’est avant tout l’un des tous premiers artistes à avoir envisagé la vidéo numérique comme un médium. Après une entrée en matière très classique par le dessin et la peinture, Internet et la vidéo ont effectivement été les grands points de départ. Il a ouvert la voie du travail par les codecs (travail sur la compression et la décompression) et a donné au numérique une nouvelle dimension picturale. Jacques Perconte explore le corps, le paysage et la couleur à travers les supports numériques. Ses premiers lms datent de 1995 et ses premières œuvres internet de 1996-1997. En 2010 la Cinémathèque Française lui a offert deux cartes blanches.

www.jacquesperconte.com

 

NOÉ NILLNI

Cherchant à façonner son propre prisme artistique, Noé Nillni, « trompettiste au jeu brillant » (Diapasonweb, juillet 2017), s’investit à l’heure actuelle dans toutes sortes de répertoires musicaux. Formé au CNSMD de Paris —où il obtient une licence (DNSPM) avec une mention Très Bien — et la Hochschule für Musik « Hanns Eisler » à Berlin, il achève actuellement ses études de Master, après différentes expériences aux Etats-Unis et en Suisse. Noé collabore aujourd’hui fréquemment avec tous types de formations, partout en Europe : avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France et le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, mais aussi avec le Klangforum Wien, l’Ensemble Modern (Francfort), Les Siècles, Le Cercle de l’Harmonie… Soucieux d’explorer toutes sortes d’espaces acoustiques mais aussi visuels, on le retrouve dans des situations de concert et de performance très différentes : Philharmonie de Berlin, l’Auditorium de Radio-France (Paris), mais aussi au National Museum of Flight (Ecosse), au Berghain/Panorama Bar (Berlin), et à São Paulo au Brésil autant qu’à Téhéran en Iran…

Depuis octobre 2019, il est membre permanent de la Basel Sinfonietta (Suisse). Fortement convaincu par l’idée d’une musique mobile, Noé cherche constamment à développer la place de la trompette dans toutes sortes de petites formations avec différents instruments et acteurs. On le retrouve ainsi auprès des musiciens de l’Ensemble Alternance, des solistes du Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, de la compagnie Miroirs Etendus, de Kosmopolitevitch (musique traditionnelle des Balkans), et dans divers festivals : La Brèche, Camerata Figarella, La Roque d’Anthéron… Cela l’amène en particulier à travailler avec plusieurs compositeurs d’aujourd’hui, et à trouver sa propre identité sonore au service de la création musicale et artistique.

OTHMAN LOUATI

Othman Louati est un percussionniste, chef d’orchestre et compositeur français. Après l’obtention de quatre prix du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Percussion, Analyse, Fugue et Harmonie) et l’étude de la direction d’orchestre, il s’investit dans le paysage musical français en tant que membre actif des ensembles Le Balcon (percussionniste, compositeur/arrangeur) et de Miroirs Etendus (artiste associé). Il collabore régulièrement avec les phalanges prestigieuses du paysage musical français telles que l’Orchestre de Paris, l’Ensemble Intercontemporain, l’orchestre Les Dissonances, le Paris Percussion Group ainsi que la Comédie Française (production Electre/Oreste, mise en scène de Ivo Van Hove). Sa passion pour la musique électronique l’amène à entamer en 2019 une collaboration avec l’artiste Jacques Perconte en s’appuyant largement sur les nouveaux outils numériques de création musicale.

Investi dans une vaste démarche de réinterprétation du répertoire classique, il réinterprète Dracula de Pierre Henry (2017) avec Augustin Muller (IRCAM) pour l’ensemble Le Balcon, propose pour sa compagnie Miroirs Etendus une relecture de Faust d’après Berlioz (2018) et Orphée (2020) d’après Gluck pour ensemble et électronique. Il échafaude également depuis 2018 plusieurs programmes éclectiques visant à renouveler la forme du concert classique, tels qu’un diptyque Bowie-Cage, une grande messe profane, Matines, autour de Kurtág, Dowland et Gesualdo.
Il écrit actuellement la musique de la nouvelle mise en scène de Tiphaine Raffier pour le in du Festival d’Avignon 2020 et collabore avec Didier Sandre pour lequel il compose la musique de La Messe Là-bas de Paul Claudel, production de la Comédie Française de l’automne 2020.

Il est l’auteur de de plusieurs cycles de mélodies pour voix et ensemble autour de la poésie de Paul Eluard et d’Yves Bonnefoy, de pièces de musique de chambre et d’œuvres mixtes. Sa production a été jouée par le Festival La Brèche, le Festival Jeunes Talents, le Festival de Musique de Chambre du Larzac, le Trio Xenakis, pour des lieux tels que l’Opéra de Rouen, l’Opéra de Lille, La Maison de La Radio, la Fondation Singer-Polignac, le Théâtre Impérial de Compiègne, la Maison de la Culture de Valenciennes, le Théâtre de l’Athénée ou l’Institut Français de Florence.

www.othmanlouati.com

INFOS PRATIQUES

〓 Dates & Horaires 〓

Samedi 7 décembre 2019 à 20h

〓 Tarifs 〓

TR 8€* • TP 12€ / *intermittents, étudiants, demandeurs d’emploi

Billetterie en ligne 

Facebook 

 

Accueil MENU
Facebook Instagram Vimeo Twitter Flickr