19 > 20 juin 2021

Abri-Trou, espace manifeste

Elizabeth Saint-Jalmes

Installation, Performance

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

L’année 2021 continue de mettre à l’épreuve l’agilité de chacun·e à composer avec la crise actuelle.
Les artistes programmé·e·s jusqu’à l’été et l’équipe du Générateur se tiennent prêt·e·s à rouvrir les portes et à accueillir du public.
Au plaisir de vous retrouver bientôt !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Médiatrice, performeuse, plasticienne, Elizabeth Saint-Jalmes met l’œuvre plastique au défi de son propre horizon.

Elle crée à l’intérieur de son objet gonflable qui envahit tout l’espace du Générateur, de multiples modules de jeux dans lesquels l’engagement du spectateur sera mis à l’épreuve… Dessins comestibles, fresques troquées, sculptures relationnelles, jeux d’oracle, d’énigme, tests ou support de confessions, les œuvres d’Elizabeth Saint-Jalmes ne s’interprètent qu’à l’aune de la relation qu’elles instaurent.

 TEASER

BIOGRAPHIE

Depuis l’obtention du DNSEP à l’école supérieure d’arts de Brest en 2000, ses dessins, vidéos, sculptures matières plastiques et écritures performatives puisent dans le chaos pour faire remonter les processus, pariant qu’ainsi une transformation de l’insaisissable en pensée puisse avoir lieu.
Elle cosigne avec les musiciens et plasticiens Cyril Leclerc, JL Guionnet, Eric Cordier, Pigeon Pourri, Laurent Pascal et Unglee Izi.
Avec la chorégraphe Mathilde Monfreux, elle développe un travail de relation corps/sculpture depuis 2008.
Elle mène une recherche autour de la « cuisine moléculaire comme matière de jeu pour la performance » avec la chercheuse Christine Liénard et le performer Sébastien Roux. Ils créent ensemble le training créatif et déjanté  » Coatchie Bonheur ».
En 2013, représentée par la galerie Gabriel & Gabriel, elle reçoit le prix du jury sur le salon du dessin DDessin à Paris. Elle est aujourd’hui représentée par la galerie Santo Amor.
Depuis 2010, elle travaille en collaboration avec Hélène Crouzillat au sein de leur collectif Adélaïde&Co autour de problématiques qui leur sont communes : les condition du devenir sujet dans la société.

En 2016 elle dirige avec Pascal Pellan le projet de collaboration internationale Babel, es-tu là ?

En tant que scénographe, elle amène sur les plateaux de pièces de danse et de théâtre un espace mobile et métamorphe. La matière corps étendue à l’espace est souvent partiellement comestible.

INFOS PRATIQUES

〓 Dates & Horaires 〓

Samedi 19 juin 2021

Dimanche 20 Juin 2021

〓 Tarif 〓

Entrée libre

 

Accueil MENU
Facebook Instagram Vimeo Twitter Flickr