07 mai 2015

Métazoa Process / HS

Sofi Hémon, Katalin Patkaï

arts plastiques, Danse, Installation, Musique, Performance

Metazoa ProcessSofi Hémon, Laurent Pascal, Dulce Trejo et Inna Maaimura

Caméra : Pierre Hémon

Installation – Arts plastiques – Musique – Danse – Performances

Métazoa process est un dispositif qui regroupe dans un espace donné des êtres de familles différentes. Chacun/e est une matrice en mouvement, avide d’expérimenter l’environnement et les formes de vie qui l’entoure. Le Métazoa process est un tout dans lequel l’élément vivant assure une fonction précise dont l’étendue reste à découvrir.

Les questions du jeu, du faire, du non faire, de l’implication et du désinvestissement, se jouent entre le public et les quatre artistes, Sofi Hémon (Arts plastiques), Dulce Trejo (Danse), Laurent Pascal (Musique), Inna Maaimura (Performance-action). Les spectateurs sont invités à vivre Métazoa process de l’intérieur. Leurs perceptions, leurs ressentis influent sur les déplacements des performeurs et naturellement (ou sans le savoir), ils deviennent l’un des systèmes respiratoires du dispositif. »

Résidence de recherche et préparation à Anis Gras, du 18 avril au 26 avril 2015. A l’issue de la résidence, parution du blog lépiphyte le 30 avril 2015 à partir de 17h30 à Anis Gras. (A. AVRIL, A. LALOY , D. TREJO, E. ZINGANO  I. MAAIMURA, K. NYTROVA , L. PASCAL, N. VATIMBELLA, P. CHOUISSA, S. HEMON & B. BRENDGEN). + d’infos sur www.lelieudelautre.com

Après Exercitare, Metazoa Process ouvre son espace à la proposition de Katalin Patkaï : HS

HS / Katalin Patkaï & Ernesto Boiffier-Patkaï

Performance

HSÀ cette étape du processus créatif, HS est un moment à partager ensemble. Il y aura Ernesto, cinq ans, avec qui je me suis amusée. On a chahuté, on a construit des cabanes, on a lu, on a réfléchi ensemble sur la vie, demain, après… Ce n’est pas plus que cela, mais c’est énorme. Maeterlinck dit que « l’enfant qui se tait est mille fois plus sage que Marc-Aurèle qui parle. Et, cependant, si Marc-Aurèle n’avait pas écrit les douze livres de ses méditations, une partie des trésors ignorés que notre enfant renferme ne serait pas la même. » HS parle de cela plus ou moins clairement.

Performances du 6 au 21 mai 2015

Par où commence le corps ?

À cette question d’enfant, il n’est pas si simple de répondre. Aussi, les artistes invités lors de six traversées vont-ils tenter de faire sortir le corps de lui-même, de le retourner comme un gant. Corps dansé au croisement des disciplines ici conviées. Corps parlé, exposé à l’altérité. À chacun sa façon d’explorer les possibilités du corps, de trouver comment on y entre, comment on en sort, en déployant un langage qui coïncide à son présent.

INFOS PRATIQUES

  • 20h30

Sofi Hémon

Son champ de recherche s’élabore autour d’un dispositif flexible, nourri de variations de dessins d’installations in situ et d’installations performatives. Lignes et points font référence à la place et la relation du corps dans et avec l’espace. Ce dispositif lui permet d’explorer la relation à l’autre et son isolement. Le Métazoa Process est une branche de ce dispositif. Il appose la rigueur à des extrapolations chaotiques formelles ou performatives. Sofi Hémon s’intéresse aux oeuvres faites de collaborations , entraînant des bifurcations, voir de réels chamboulements. Elle développe des qualités d’observatrice (pas d’action) et de récolteuse (action performative) pour explorer la fluidité.
www.sofihemon.net

Dulce Trejo

Dulce Trejo, d’origine mexicaine, est chorégraphe, performeuse, éducatrice somatique de mouvement et philosophe. Son travail a été influencé par les nouvelles tendances de danse performative qui intègrent le processus de l’hypersensibilisation. Partant d’une attention consciente des mouvements les plus infimes de nos systèmes corporels, elle utilise des outils comme les prototypes somatiques, appliqués à la scène. Ses théorisations autour de la sensualité et du matérialisme historique ainsi que la pratique du Qi Gong lui permettent de bénéficier de réflexions en dehors du champs artistique.

Laurent Pascal

Laurent Pascal est musicien improvisateur. Il joue de l’harmonica, du piano-jouet préparé, du poste de radio amplifié, du ukulélé. La démarche de l’improvisation lui permet de jouer de tout ce qui constitue une situation : son, espace, corps, écoute… Son travail interroge ce qui fait musique, de l’instant à l’idée. Il développe en parallèle un travail de réalisation vidéo et d’écriture théorique pour approfondir son exploration.
www.laurent.pascal1.free.fr

Inna Maaimura

Inna Maaimura se définit comme un « chasseur de formes ». Inspiré autant par les oeuvres du paléolithique que par le travail de Joseph Beuys autour de la mort, en tant que centre de tout processus humain et spirituel, Inna Maaimura questionne le lien entre l’art et le funéraire, entre la création et la finitude de l’homme. Au-delà de l’origine du signe, de la trace ou de la représentation, il interroge ce qui rend possible toute apparition d’une forme neuve et ouvre, à sa façon, la voie d’une « nouvelle préhistoire de l’art ».
www.maaimura.free.fr

Katalin Patkaï

Fille du sculpteur hongrois Ervin Patkaï, Katalin cherche avant tout à fuir une filiation trop évidente en s’inscrivant à la Sorbonne. Après une licence de lettres modernes, elle passe le concours de l’École Nationale des Arts Décoratifs de Paris.
En 2000, avec son diplôme de scénographe, elle s’engage dans la danse contemporaine qu’elle vient de découvrir : d’abord comme scénographe auprès des chorégraphes Arco Renz, Marion Ballester et Marie-Jo Faggianelli, puis avec ses propres pièces : Spatialisation sonore pour un danseur (2002), qui soude une collaboration avec l’interprète et chorégraphe flamand Ugo Dehaes.
Vient ensuite X’XY (2004), Appropriate clothing must be worn (2006), Rock Identity (2007), Sisters (2008). Daniel Larrieu lui remet le prix SACD du Nouveau talent chorégraphique en 2008. Puis, de sa rencontre avec l’artiste pluridisciplinaire Yves-Noël Genod, naît C’est pas pour les cochons (2009), une fable improbable qui réconcilie Nature et Artifice, Rousseau et Baudelaire.
En 2013 elle crée MILF (Studio Théâtre de Vitry) et en 2014, JEUDI pour Les Rencontres internationales de danse de Seine St Denis.
www.katalinpatkai.com

Partenaires

Metazoa Process est soutenu par le Prince Claus Fund.

Dans le cadre du festival Extension de la Muse en Circuit

Résidence de création à Anis Gras, le lieu de l’autre

PCF_logo_txt_English_blue

muse2015logo-anis-gras

 

Accueil MENU
Facebook Vimeo Twitter Flickr