30 mars 2018

Méandres / À l’envers du regard indiscret

Sport National, DEMENT3D, Armand Lesecq & Alberto Sorbelli

Concert

Première (et prometteuse) collaboration entre Sport National, le label DEMENT3D et Le Générateur.

Un concert au format inédit avec en première partie une proposition d’Armand Lesecq intitulée Méandres, dispositif sonore multicanal en couronne suivi d’un concert proposé par HBT À l’envers du regard indiscret, mis en scène par Alberto Sorbelli, artiste et complice du Générateur depuis plusieurs années…

À l’envers du regard indiscret

l’envers du regard indiscret, par HBT & Alberto Sorbelli, est un basculement qui intervient par la célébration des écoutes, des envies et des mille regards possibles. Chacun d’entre eux nécessaire à percevoir le monde, ses mystères et ses sonorités surprenantes. L’antidote au rétrécissement du regard actuel : voyeuriste, uniforme ; à une écoute trop conformiste, trop matérialiste .

À l’envers du regard indiscret, les yeux s’éparpillent et les horizons s’élargissent. Cette dispersion teintée d’absurde nous invite à une expérience où chacun saura comment détruire ses bagages, renverser son assise et remonter le courant du regard indiscret.

HBT

Le travail d’HBT se joue des étiquettes et des codes de la musique électronique, techno, et autres musiques expérimentales avec une volonté à la fois fédératrice mais aussi absurde et provocante. HBT développe une esthétique étrange où viennent se superposer des drones bruyants et des compositions au piano, des séquences mécaniques avec des improvisations spontanées, des rythmiques hybrides et décalées viennent rencontrer des sonorités résolument techno. Une approche urgente et impulsive qui ose les collisions, les dissonances et les prises de risques.

Méandres

Méandres d’Armand Lesecq est une exploration sensorielle d’un environnement sonore immersif. Concert dans la pénombre utilisant un dispositif sonore multicanal en couronne.

La matière sonore de Méandres est composée pour le temps comme pour l’espace. Les sons filent, défilent, se défient et se défont; vivent et dévient, animés par des dynamiques qui leur sont propres.

Le dispositif de Méandres est une bulle propice à la découverte de nouvelles situations d’écoute. Allongé ou assis, l’auditeur est situé à l’intérieur d’une couronne de hauts-parleurs où son attention se porte sur les sons qui se déploient autour de lui et composent un environnement à la fois sensoriel et imaginaire.

Des sons générés numériquement ou issus du réel, transformés, interprétés dans l’espace d’un dispositif de projection sonore immersif composent un environnement organique, vivant, dynamique, évolutif. Au cœur de Méandres, l’auditeur explore des paysages sonores; il traverse des plages méditatives et des environnements riches et complexes. L’auditeur fait l’expérience de se fondre dans des étendues sonores où le corps écoute et où l’imagination se déploie et voyage.

ARMAND LESECQ

Armand Lesecq s’intéresse dans son travail à la pensée de l’espace sonore en musique, et le projet Méandres s’inscrit dans un plus large travail autour de l’espace en musique acousmatique. Dans le cadre de cette performance, il utilise des techniques dites d’ambisonie d’ordre élevé (HOA – High Order Ambisonic). Longtemps réservées aux seules grandes institutions, celles-ci permettent aujourd’hui de pratiquer l’espace avec précision, en le considérant comme une dimension composable participant à l’écriture d’un discours musical.

Diplômé d’un DEM en composition électroacoustique du Conservatoire de Pantin, Armand Lesecq aime adopter différentes postures d’écoute à travers la collaboration avec des artistes visuels, la conception d’installations audiovisuelles ou le travail de création sonore pour le cinéma.

www.armandlesecq.com

Accueil MENU
Facebook Vimeo Twitter Flickr