22 juin > 06 juillet 2013

Installation sonore

Bernard Bousquet, Jean-François Pauvros

Exposition

avec une installation sonore de Bernard Bousquet et Jean-François Pauvros

Le Générateur accueille pour la première fois le plasticien Bernard Bousquet. Ne pouvant imaginer son projet sans une dimension sonore, il s’est associé au musicien Jean-François Pauvros pour réaliser une installation de guitares électriques qui amplifie ce vaste espace.

Accrochées, suspendues, étendues,
les peintures géantes de Bernard Bousquet renvoient signes, traits et figures, se dilatent… voir, toucher, et j’ouïr …

 

Retour en images

bb_vernissage_2013juin22

Retour en textes

  • Marie-Gabrielle DUC, écrivain :

[…] Bernard Bousquet semble explorer dans ses immenses toiles, une partition de sons jusque-là inaccessibles, probablement représentatifs de notre état vibratoire. L’impression sérigraphique palpite à la complexité, comme en son temps, la touche impressionniste palpitait à la lumière. Les motifs répétitifs forment non pas des bords de mer, des champs de blé ou des alignements de Campbell’s Soup mais un paysage sonore, sollicitant l’oreille et l’oeil à parts égales pour ouvrir à l’intuition d’une matière fondamentalement « musicale ». […] Lire la suite

  • David NOIR, artiste :

[…] Quelque chose de chevaleresque et d’héraldique habite l’espace ainsi paré. Autant peintures que manteaux de scène, les immenses traînes donnent l’impression d’un luxe profond, ancré ou plutôt, encré dans l’histoire. Les toiles de Bernard pourraient parfaitement envelopper les corps des protagonistes du couronnement d’un Boris Godounov somptueusement vêtu. Textile, motifs, couleurs et trames n’impliquent pour autant rien du maniérisme souvent propre au vêtement. […] Lire la suite

  • Rémi BOINOT, artiste :

[…] C’est en entrant à vue, désemparé par une première lumière sonnante, qu’il tire des bords sans pinceaux ni raclettes, l’ horizon mis à plat devient alors le hors champ de la peinture. Bernard Bousquet affronte sans barguigner le geste originel, primitif, pactise, réflexion faite dans le noir…[…] Lire la suite

INFOS PRATIQUES

Vernissage :
Samedi 22 juin à partir de 18h
Interventions musicales de Jean-François PAUVROS à partir de 19h

Ouverture :
Mercredi au Vendredi 13h-18h
Samedi et Dimanche 15h-19h
Entrée libre

Finissage :
Samedi 6 juillet à partir de 15h
Interventions musicales de Jean-François PAUVROS vers 19h

Évènement facebook

Biographie de BB

Artiste expert dans l’art du brouillage, Bernard Bousquet en parallèle de la peinture étudie la médecine et la psychiatrie. Préférant la solitude aux concessions, cherchant toujours à se jouer des codes sociaux autant qu’artistiques, il créé son entreprise pour se libérer des contraintes matérielles.
Parallèlement à ses activités, Bernard Bousquet collabore entre 1987 et 2001 aux créations de la chorégraphe Anne Dreyfus en réalisant ses décors et scénographies. Grandes toiles abstraites sérigraphiées, sculptures parodiant l’art contemporain, mobilier sophistiqué et invraisemblable, décors neo-grunge, agrandissements photographiques démesurés de détails corporels constituent de grands moments de rencontre entre son univers de plasticien, la danse et la musique.

En 2001, Bernard Bousquet et Anne Dreyfus réhabilite un ancien cinéma à Gentilly et créent un espace à leur image : Le Générateur. Ouvert depuis 2006, cet « artist-run space » est conçu comme un lieu d’incubation (rapide et forte) et de catalyse (neutre et bienveillante) pour la création actuelle. Cette étape architecturale achevée, Bernard Bousquet retrouve la peinture. Le Générateur s’est transformé pour cela depuis quelques mois en un immense atelier. Ne pouvant imaginer son projet sans une dimension sonore, il s’est associé au musicien Jean-François Pauvros pour réaliser une installation de guitares électriques qui amplifie ce vaste espace.

Né en 1956, Bernard Bousquet vit et se dépense à Paris.

Biographie de JFP

« En solo, il décline un cocktail électrique dosé de fureur, d’adresse et d’humour noir… »
Improvisateur né, le guitariste et compositeur Jean-François Pauvros, s’appuie sur des airs voluptueux et poignants, repousse les limites sonores de son instrument. Ses disques et ses concerts dans le monde entier illustrent sa foi dans le nomadisme musical et les rencontres improbables.
Il compose pour des films, du théâtre, de la danse et joue avec les plus grandes figures de la free music et de la poésie actuelle (en collaboration avec Elliot Sharp, Arto Lindsay, Jonathan Kane, Rhys Chatam entre autres). Depuis 1991, il créé la musique de toutes les chorégraphies d’Anne Dreyfus. Parallèlement, un duo d’improvisation guitare électrique/danse les réunit régulièrement sur de nombreuses scènes européennes.

Évènement unique au Générateur en juin 2010, Keiji Haino, Makoto Kawabata et Jean-
François Pauvros se réunissent pour un moment inouï et d’une rare intensité. Ces trois poètes délivrent avec leurs seules guitares un style entre musique rock, musique improvisée, noise, free music et blues.

jf.pauvros.free.fr

Jean-François Pauvros au Générateur
Jean-François Pauvros au Générateur
Accueil MENU
Facebook Vimeo Twitter Flickr