21 mars 2014

Charles PENNEQUIN invite…

Résidence d'artiste

Performance, Poésie

Après les performances uniques et inoubliables avec le musicien Jean-François Pauvros et le chorégraphe Dominique Jegou en 2011 et 2012, Charles Pennequin revient en force. Préparez-vous à un arrivage massif de performances et de réjouissances poétiques !

Pour inaugurer cette année de résidence* au Générateur, Charles Pennequin invite quelques uns de ces complices habituels…

Vendredi 21 mars 20h30

Charles PENNEQUIN, Antoine BOUTE, Cécile RICHARD, Edith AZAM, Anne-Laure PIGACHE, Quentin FAUCOMPRÉ / Arrivage permanent #1
(Performance, poésie, action, dessin)

Dans le cadre du 16ème Printemps des Poètes / Au coeur des arts

© Phil Journé
© Phil Journé

 

« Grand destockage poêtik !

En avant pour le grand destockage poêtik de printemps ! En avant les poèmes des toqués et les dessins au plastik ! En avant pour la liquidation mastoc de l’art en une seule soirée ! Avec nos amis les poètes et les plasticiens et les rigolos de service ! Car ce sont tous des rigolos à faire de l’art ainsi ! Grand destockage de la rigolade ! Car l’art et la vie nous font rigoler ! l’art et la vie nous arrivent en pleine poire ! L’art et la vie sont rigolos à nous tomber dessus bras raccourcis ! En avant pour cette soirée, qui ne sera pas une soirée de petits bras de l’art ! Avec monsieur Pépito et ses dessins qui font des bulles ! En avant les joueurs de tarots qui ont des têtes de döners-kébab ! Avec aussi monsieur Dictée et madame Sac à patate ! en avant les karaoké porno-lettristes ! Grand destockage de poésies sonores pour les nuls ! Avec Zamzam et GranCouyon, Pinpin et le Totoine ! Avec le cirque Cécile Richard et ses poèmes équilibristes ! En avant pour l’art qui fait des farces avec des poèmes qui vous tueront les oreilles ! En avant pour qu’on fasse la soirée tous ensemble ! En avant les gens qui feront de l’art comme tout le monde ! Car tout le monde c’est les gens ! En avant tous les gens qui font de l’art dans le grand bazar du vivant ! »
Charles Pennequin.

INFOS PRATIQUES

 

Charles PENNEQUIN

Après les performances uniques et inoubliables avec le musicien Jean-François Pauvros et le chorégraphe Dominique Jegou en 2011 et 2012, Charles Pennequin revient en force… Préparez-vous cette année 2014 à un arrivage massif de performances et de réjouissances poétiques !

Le Générateur accueille en 2014 Charles Pennequin en résidence d’écrivain dans le cadre des soutiens à la résidence du Conseil régional d’Ile-de-France.

CHARLES PENNEQUIN
Biodégradable : Publication dans de nombreuses revues. Performances et concerts dans la France entière et un petit peu à côté. Vidéos à l’arrache. Ecriture dans les blogs. Dessins sans regarder. Improvisations au dictaphone, au microphone, dans sa voiture, dans certains TGV. Quelques cris le long des deux voies. Petites chansons dans les carnets. Poèmes délabrés en public. Ecriture sur les murs. Charles Pennequin écrit depuis qu’il est né.
BIODEGRADé
charles pennequin n’existe pas il n’est pas là vous croyez le voir mais quand vous le voyez vous ne voyez pas charles pennequin pour voir charles pennequin il faut le croiser en dedans charles pennequin n’a pas d’existence à proprement parler Il n’est pas réel comme on l’entend. On n’entend pas le mot réel de la même oreille que charles pennequin charles pennequin pense qu’il n’y a pas plus réel que le poème dans lequel charles pennequin existe. Il n’y a pas plus de réalité que dans le poème de charles pennequin. Charles Pennequin né en 1965, vit à Lille. Il est vivant, absolument vivant (c’est-à-dire dans la merde).

 

http://pennequin.rstin.com

 

Antoine BOUTE

Antoine BOUTE
16742_223281922912_550682912_3202672_6281305_n« l’un des représentants les plus emblématiques de la poésie expérimentale en Belgique. Son oeuvre, plurielle, rayonne par-delà nos frontières, et se caractérise par une singularité forte, une identité tout à la fois propre et hybride, mutante, inquiétante, excitante. Philosophe, écrivain, poète sonore, pornolettriste, prophète conceptuel et naturaliste, il s’adonne également à la poésie graphique, à l’écriture collective, aux pratiques collaboratives, et est organisateur d’évènements… » ( S. Biset )

Cécile RICHARD

Cécile RICHARD, performeuse

cecile richard. crédit photographique Joan Casellas
©Joan Casellas

«Cécile Richard questionne dans sa pratique de la performance le territoire du quotidien. Elle exprime, avec énergie, la possibilité de la rencontre de différents champs sémantiques qui interroge notre relation à l’espace et à la parole. Plasticienne, elle réinvestit le geste pour un tutoiement avec l’acte d’écriture. Déconstructions, reconstructions qui saisissent l’évidence du geste.» ( F.Caravaca )

 

 

Edith AZAM

Edith AZAM, poète
edith elle ne pourrait pasedithazam ne s’écrit pas toute attachée. Edith ne fait pas de mail liste, n’a pas l’url très solide, croit que les spams sont de nouveaux missiles nucléaires, n’a pas accés au langage html, et pour finir, edith azam, s’éclaire parfois à la bougie. Hoilà.

DECEMBRE M’A CIGUE, éditions POL
VOUS L’APPELLEREZ : RIVIERE, éditions LA DRAGONNE
DU SAVON DANS LA BOUCHE, éditions L’ATELIER DE L’AGNEAU
SOLEIL OEIL CREPU, éditions DERNIER TELEGRAMME

Lien : http://phasme.grosquick.net

 

Anne-Laure PIGACHE

Anne-Laure PIGACHE, vocaliste et improvisatrice

©Hortense de Suilkerklonge
©Hortense de Suilkerklonge

Ses performances sont faites de jeux de bouche, de langage, de voix, de gorge, de répétitions et d’idioties. Souvent elle donne à entendre un mot comme objet musical, dégagé du sens, puis de temps en temps, elle revient au sens. Par une écoute précise des inflexions de la voix disante ou lisante, elle explore la lisière entre son et sens. Le spectateur-auditeur circule à son rythme entre l’écoute musicale du langage et l’écoute du texte.

 

Parcours: éclectique
1998 : j’aborde la scène par le travail du clown et de la voix
2000 : je monte une cie de spectacles jeune public qui tournent beaucoup puis s’arrête en 2003
2003 : premier concert de musique improvisée. Depuis je continue.
2003 : je travaille avec différents collectifs qui créent des formes in situ pour l’espace public et les gens qui circulent dedans
2004 : je rentre dans le collectif Ici Même (Gr) (collectif d’art contemporain / Art et espace public)
2008-9 : Je quitte Ici Même et je rejoins le collectif du 102 (programmation de musique improvisée et cinéma expérimental) à Grenoble. J’y suis toujours.
2010 : j’initie la création de l’association Les Harmoniques du Néon pour y développer des projets autour de la voix, la poésie sonore, la musique improvisée, des créations radiophoniques, des performances voix. Depuis je continue.

Actualités:
Tournées du solo Dyslexie -triturations vocales (CD distribué par Métamkine)
Soudain, duo de musique improvisée avec Vincent Copier. (CD distribué par Métamkine)
Groupe de paroles : poésie sonore à plusieurs voix (= Brouhaha). Création 2015
Vox in explora: Direction d’un choeur amateur (choeur de voix parlée, bruitée, chantée)
Ecriture et réalisation de La voix, les voies, vois!  en partenariat avec Glenn Adenot: pièce vocale et radiophonique sur le féminisme.(2014)
En charge de la partie sonore de l’installation Techniques singulières de Marie Moreau, association L’exCes, plateforme art et social.(prise de son, montage et installation)oct-dec 2013.
Membre du 102 depuis 2008, programmation et organisation de concerts de musique improvisée.
Performeuse pour Minigolf, pièce radio de Alessandro Bosetti avec le Neue Vocalsolisten de Stuttgart (printemps 2014)
Performeuse pour Nous sommes (création art et espace public) de la Cie Jeanne Simone : (octobre 2014)
Performeuse pour What nature says (performance voix) de Myriam Van Imshoot (Février 2015).

Mon travail a été invité ici:
Revue ce qui secret, Festival des musiques innovatrices de St Etienne, Carré bleu Jazz à poitiers, Festival Musiques Libres de Besançon, L’atelier du son de France culture, Phonurgia Nova, La scène poétique à Lyon, Festival les Bruissonnantes (Toulouse), Festival Sonotone (Périgueux), Festival Micro de Roanne, Festival petits chahuts itinérants, festival Mon Inouïe symphonie à Dunkerque, festival de l’Arpenteurs (38), Festival Michto (nancy), Théâtre du cercle (rennes), Les soirées Verveine du collectif Lumière d’août (rennes), Ramdam, le DOC à Caen, le Nova à Bruxelles, l’atelier du plateau à Paris, le 102 à grenoble ….et bien d’autres

La presse
« Certains jouent de la harpe ou du trombone, d’autres du Shakespeare ou du Strinberg, il ya en a même qui chantent. Anne Laure Pigache, elle, joue du pharynx, le larynx, de l’épiglotte, de la langue et… de la langue. Des mots qu’elle mâche, mastique et malaxe, elle tire une matière sonore inouïe, un langage qui étonne, inquiète et fait rire tout à la fois. Quand le son efface le sens, puis se fait sens à nouveau pour que glisse de nos oreilles à nos synapses cette évidence: la vie moderne est absurde, souvent, glaciale, parfois, mais encore musicale à qui veut bien l’entendre. » Juliette Fournier.
« L’exploration de la richesse immense des sonorités qu’offre la voix est curieusement sous-représentée dans le spectacle vivant. Heureusement les multivocalistes rattrapent avantageusement ce train de retard, ou encore des artistes dont la marotte est l’expérimentation: dans ce cas précis, et par définition, l’expérimentateur peut aller très loin. Anne Laure Pigache, phénomène laryngal à elle seule, reste « à la lisière du son et du sens » (…) elle est capable de se lancer dans des épopées langagières où l’intonation prosodique n’a d’égal que le tragi-comique qui en découle. Il suffit d’entendre se répéter assez longtemps les mots « Assedic » ou « Pôle emploi » pour être d’abord amusé, puis touché-coulé » Alem Alquier in http://larantela.wordpress.com

Discographie :
Les mots qui sonnent , choeur de voix parlée, juin 2013  (auto édition)
Soudain , duo voix batterie avec Vincent Copier, mars 2013 (distribué par le label Métamkine)
Dyslexie triturations vocales, avec Pascal Thollet au traitement son, janvier 2014 (distribué par Métamkine)

Liens :
Extraits vidéo
Ecoute duo Soudain
Revue ce qui secret
d’autres infos

 

Quentin FAUCOMPRÉ

Quentin FAUCOMPRÉ, dessinateur
quentin faucompré 01Il mène de front expositions, livres et actions diverses. Quentin Faucompré a fait sien le trait souple et minimal qui, allié à des mises en scènes souvent oniriques, parfois violentes, caractérise ses dessins.

Parmi ces livres, citons entre autre : La sixième pomme (MeMo, 2004), Hunting, fishing, nature and traditions (Les Requins marteaux, 2006), Fantaisie printanière (L’Atalante, 2008) et récemment Ping-pong kermesse (Le dernier cri, 2013).
Il est également l’instigateur de performances transversales et de projets collectifs (Grand Hôtel Orbis, de 2005 à 2009, Tromaganda, 2008).
Depuis 2005, il officie au sein de la Fédération officielle de catch de dessinateurs à moustaches.
Il a conçu avec Charles Pennequin le premier volume de l’Armée Noire (Editions Al Dante, 2010).

Retour en sons

Retour en images

IMG_8679web

Presse

Partenaires

*Le Générateur accueille en 2014 Charles Pennequin en résidence d’écrivain dans le cadre des soutiens à la résidence du Conseil régional d’Ile-de-France.

logos1

logos2

logos3logos4

Crédit photo : Charles Pennequin © Fabrice Poiteaux
Accueil MENU
Facebook Vimeo Twitter Flickr