Le projet du lieu

Inauguré en 2006, libre et indépendant, Le Générateur est un espace de 600 m2 situé à la lisière de Paris 13ème.

Dédié à toutes les expressions contemporaines, particulièrement la performance et les arts visuels, Le Générateur est un espace géré par des artistes.

Il donne priorité aux productions de formats artistiques atypiques (temporalité, géographie, contenu) et reste ouvert à toutes formes d’expérimentation multidisciplinaire.

Lieu d’incubation (rapide) et de catalyse (très neutre), il s’ouvre à toutes les intensités et fédère artistes et publics autour de la création actuelle.

 Le Générateur et FRASQ, rencontre de la performance en images

 

Quelques dates

  • Inauguration du Générateur en 2006
  • Première participation à la Nuit Blanche en 2007
  • Création de la rencontre FRASQ en 2009
  • Exposition : Du Gaîté Palace au Générateur en 2011
  • Le Générateur a 10 ans en 2016 !

 

Position géographique / Position artistique

Dès son ouverture en 2006, Le Générateur a axé sa programmation sur la performance, en se situant d’emblée au croisement des arts vivants et des arts visuels.  Eu égard son passé de salle de cinéma, Le Générateur pourrait être qualifié de lieu d’art(s) et d’essai(s). Aussi sa mission principale est-elle de rendre aux artistes une marge de manoeuvre qui les incite à renouer avec la dimension expérimentale de leur travail. Situé à Gentilly et éloigné de fait d’une certain microcosme parisien, Le Générateur invite à prendre du recul en offrant une caisse de résonance aux pratiques transversales. Le Générateur privilégie le processus de création, plutôt que des produits culturels.

Espace Physique / Espace Vide

Par son parti pris architectural brut et minimal, Le Générateur offre un volume propice à tous les formats d’oeuvres, aussi bien à des gestes éphémères qu’à des installations proliférantes. En confrontant l’artiste à un espace vide, Le Générateur devient surface d’enregistrement de ses moindres gestes et déplacements, éprouve sa capacité de résistance, en l’obligeant à repousser ses limites et à se réinventer sans cesse.

Expérience Collective / Expérience Intime

Par sa capacité à accueillir les pratiques artistiques les plus risquées, Le Générateur assume son rôle de défricheur et occupe une place singulière dans le paysage de la création contemporaine actuelle. Conçu et habité par des artistes, Le Générateur est un espace de liberté que l’art-performance réclame. L’expérience collective est au coeur du fonctionnement du Générateur, tout en laissant sa place à l’expérience intime de l’artiste. C’est ainsi que s’ouvre un espace du commun dans lequel chacun puise son énergie.  

 

Temps de création / Temps d’exposition

L’équipe du Générateur est attentive à chaque étape de création. Par son programme de résidences, le Générateur offre aux artistes qu’il invite l’espace et le temps nécessaires au mûrissement de leur démarche, en mobilisant moyens techniques et humains. Chaque automne, Le Générateur bat son plein en organisant FRASQ, rencontre de la performance : l’occasion de rendre compte de l’actualité de l’art-performance, en donnant leur chance à des artistes émergents, en les confrontant à leurs aînés. Temps fort de sa programmation, FRASQ n’occulte en rien les actions menées durant l’année en direction de tous les publics. Le Générateur se caractérise ainsi par un travail de prospection, en donnant à voir chaque saison des créations originales, et non des spectacles clef en main. C’est ainsi qu’il conçoit sa mission d’intérêt général en accueillant des artistes souvent situés à la marge du système.

Histoire de rencontres / histoire de transmission

Le Générateur est avant tout un lieu de rencontre et de compagnonnage. Il permet aux artistes de se reconnaître et de se confronter à des pratiques hétérogènes, dont le dénominateur commun est d’être animé par la performance. Le Générateur est suffisamment incarné pour attirer à lui des artistes de tous poils, de toutes générations, qui ne cessent d’interroger leur pratique et se régénèrent au contact de l’altérité la plus grande. Aussi, l’idée de transmission est-elle constitutive de l’identité du Générateur.

Générateur d’énergie / générateur de poésie

En faisant de la performance son fer de lance, Le Générateur a choisi d’être au service de pratiques artistiques transversales, voire transgressives. Depuis sept ans, avec la complicité d’artistes de plus en plus nombreux, il répond à la nécessité de reformuler sans cesse le sens du mot « performance » : art à la lisière de la vie, vie à la lisière de l’art. De cette tension féconde, Le Générateur, en tant qu’organisme vivant, puise sa force, son énergie. La devise à l’entrée de l’Abbaye de Thélème décrite par Rabelais pourrait être celle du Générateur qui affirme, année après année, un idéal de liberté radicale et généreuse : Fais ce que tu voudras.

Résidences

Depuis 2008, Le Générateur propose des résidences de création. Leur durée varie selon le projet de l’artiste invité. Depuis 2012, Le Générateur consacre en moyenne 25 semaines par an de mise à disposition de son espace aux artistes en résidence. Chaque résidence est propice à une rencontre entre l’équipe du Générateur et l’artiste en lui offrant le temps nécessaire à l’expérimentation. Catalyseur des écritures contemporaines, Le Générateur contribue par ailleurs à développer la diffusion et la promotion des oeuvres des artistes qu’il reçoit.

Accueil MENU
Facebook Vimeo Twitter Flickr en