2006-2016 : 10 ans de créations artistiques

En 2016, Le Générateur a soufflé sa dixième bougie. Une année pas comme les autres, synonyme de créations, de rencontres et de moments de partage uniques.
Une année anniversaire qui a été marquée par la publication d’un livre « Le Générateur, 10 ans d’art et de performances« , un « livre-bible » dans lequel défilent en images les 10 ans d’art et de performances qui ont fait vibrer le lieu. Un grand merci encore à tous ceux et celles qui nous suivent et soutiennent l’aventure du Générateur !

Retour sur les événements qui ont marqué l’année des 10 ans :

Jeudi 31 mars 
:
 Présentation des 10 ans / Performance d’Alberto Sorbelli
Samedi 1er octobre : Nuit Blanche anniversaire du Générateur
Du 1er au 23 octobre : FRASQ#8, rencontre de la performance
Dimanche 4 décembre : Le Bal rêvé du bal rêvé du bal rêvé d’Alberto Sorbelli – Clôture des 10 ans

Les 10 ans du Générateur sur Flickr

Le Générateur a 10 ans – L’histoire n’en finit pas de commencer.

Dix ans déjà ? Dix ans, seulement.

Il y a dix ans, dès ses incroyables débuts, Le Générateur se pose là. En ouvrant le feu nourri de sa programmation avec Anna Halprin en 2006 et Marina Abramovic en 2007, artistes de notoriété internationale consacrées par la censure avant d’être unanimement célébrées ; ce lieu hors catégories avoue avec la simplicité des grands une exigence et un élan qui ne se démentiront pas. Dix ans d’activité plus tard, le bilan est considérable. 11 nuits blanches, 8 éditions du Festival Frasq dédié à la performance, 87 résidences, plus de 350 artistes invités.

Bien qu’associé de cœur et d’esprit à de nombreux lieux de pratiques artistiques nationaux, Le Générateur n’est pas un lieu répertorié selon les codes usuels. Schéma économique alternatif, il a su tonitruer sans répit et sans reconnaissance institutionnelle normative. C’est à l’échelle locale que des soutiens fidèles ont suivi cette considérable prise de risque.
 À l’origine ancien cinéma – déjà placé sous le signe de l’enthousiasme ! – le Gaité Palace est racheté et restauré par deux drôles d’oiseaux, Anne Dreyfus, danseuse et chorégraphe, et Bernard Bousquet, peintre et entrepreneur. C’est avec la complicité active de la Ville de Gentilly qu’ils lanceront en un temps record le top départ d’une « course sans fonds » à laquelle le public se joindra immédiatement, relayé par la Région, le département et l’élégante participation d’Agnès B.

L’objectif initial ; offrir au public des formes plus qu’inhabituelles, au sein desquelles il peut s’investir et vivre l’instant davantage qu’y assister, rencontre dès la première, stupeur et émerveillement, et les deux lisières, celle des catégories artistiques et celle du périphérique, sont franchies de plus en plus vite par les participants de tous bords.
C’est donc en marge que le projet extraordinairement simple de montrer ce qui n’est pas visible ailleurs bat son plein sans relâche, d’événement en résidence, de concert en exposition, depuis dix ans maintenant, et promet davantage encore avec une célébration nourrie. Les marges du grand Paris étant appelées à se déplacer, gageons que ce site trouvera dans l’élargissement de la capitale celui de ses capitaux !

Éléonore Espargilière
co-Directrice éditoriale du livre des 10 ans du Générateur 

Découvrez les autres textes écrits autour des 10 ans :
Les 10 ans du Générateur par Éléonore Espargilière
Anne Dreyfus, ou le chemin de l’audace
Anne Dreyfus, un parcours en danse

Retour en images

De nombreux artistes complices et amis du Générateur ont soutenu les 10 ans du Générateur en offrant une vidéo réalisée spécialement pour l’occasion :
Aurore Laloy, Anna Ten, Biño Sauitzvy, Violaine Lochu, Lotus Eddé-Khouri & Christophe Macé, Mathieu Sanchez, Laurent Melon, Catherine Froment et David Noir.
Vous pouvez découvrir leurs vidéos dans la playlist ci dessous :

Un Scoopitone de Laurent Melon à voir en grand sur Youtube

Bureau de presse Sabine Arman / 2016
www.sabinearman.com / info@sabinearman.com
01 44 52 80 80 / 06 15 15 22 24  

Accueil MENU
Facebook Vimeo Twitter Flickr